Return to site

Le Saint James

Ca swing dans un relais château

Luxe, calme et volupté avez-vous dit ? Voilà un délicieux moment hors du temps que nous avons encore passé au Saint James.
Ayant travaillé dans le monde de l'hôtellerie de luxe et avec un mari sous chef dans un étoilé parisien, nous avons beaucoup d'amis dans le milieu, ce qui offre certains avantages je l'admet, mais vous savez ce qu'on dit, chaque métier a ses avantages et les inconvénients qui vont avec.
Vous le verrez au fils du temps sur ce blog, les palaces, relais châteaux et autres hôtels de luxes accueillent les enfants avec beaucoup d'attention. En effet, il y a dans les familles une part de marché importante et les grands établissements rivalisent de propositions pour séduire les plus petits et leurs parents.
Alors ce genre de sorties représentent un budget important et sans aucun doute est-ce inaccessible pour beaucoup mais il est toujours agréable de rêver et pour celles qui auront ce privilège que ce soit de façon ponctuelle, pour une grande occasion ou de façon régulière, je vous donnerai toutes les infos sur ce que chacun propose.
Pour commencer cette luxueuse parenthèse donc, RDV au Saint James, avenue Bugeaud dans le 16ème arrondissement. Il s'agit d'un relais château, ça commence bien.
A l'emplacement du premier aérodrome parisien, d'où s'envolaient les montgolfières, s'élève cette magnifique demeure néo-classique. Cet hôtel entouré de ses jardins privés abrite le très privé Saint James Club. C'est à dire que jusqu'à 19h, seul les clients de l'hôtel et les membres du club ont accès à l'établissement mais à partir de 19h, hop vous aussi pouvez profiter du restaurant et du bar ( excepté le dimanche où le brunch est ouvert à tous sur réservation ).
Décoré par Bambi Sloan, l'hôtel est grandiose mais surtout fantasque et extravagant. Autant le dire, mon mari et moi même sommes fan du côté décalé, rock et classique de cet établissement.
Un superbe hôtel avec fontaine, horloges, moulures, cheminées gigantesques et lustres à pampilles entrelacés, moquette léopard, papier peint montgolfières en hommage au passé. D'ailleurs dans le jardin, 3 énormes montgolfières sont installées, là encore petit clin d'oeil au passé.
Côté restaurant, Virginie Basselot, jeune et jolie chef formée auprès d'Eric Frechon au Bristol notamment, a décroché l'an dernier sa première étoile au guide Michelin et cette année, elle a décroché le titre de MOF ( il n'y a, à ce jour, que 2 femmes ayant gagné le droit de porter le précieux col tricolore ).
Autant le dire, la cuisine du restaurant est une cuisine de saison dont le niveau d'excellence est indiscutable, mais une cuisine facile à comprendre. Il y a quelque chose de féminin dans la cuisine de Virginie Basselot, qui tranche radicalement avec les complications de ses confrères.
Le diner est servit dans la superbe salle de restaurant ou sur la terrasse aux beaux jours.
Coup de coeur pour la vaisselle Bernardaud tellement poétique !
Evidement je conseille le restaurant pour les diners en amoureux et les grandes occasions.
Et bien sûr une mention spéciale pour le chef sommelier Micaël Morais. Outre la précision de ses connaissances, c'est son sourire et son accueil chaleureux qui vous laisseront un souvenir plus agréable encore que les précieux vins qu'il vous fera déguster.
Quant au bar-bibliothèque décoré de 12000 ouvrages, vous y trouverez des cocktails variés mais surtout ce cadre unique, hors du temps, délicieusement rétro qui nous avait enchanté mon mari et moi cet hiver.
Un moment magique, une ambiance intime qui vous laissera un doux souvenir.
Là encore, le bar est propice à un moment en amoureux. 
Mais alors les enfants dans tout çà ?
Et bien pour les enfants plusieurs possibilités. 
Tout d'abord le brunch le dimanche, ouvert au public sur réservation, c'est une belle possibilité de profiter d'un moment en famille au Saint James.
Mais cet été, si vous souhaitez découvrir le Saint James en famille, vous avez la possibilité de prendre un apéro dinette sur la terrasse, côté bar et c'est ce que nous avons fait la semaine dernière.
Je vous raconte notre soirée ?
Alors tout commence par l'arrivée dans la cours avec fontaine et 1er explosion de joie d'Elvira " Mama y a la fontaine ! " .
Traverser le hall, le salon, le restaurant et là du haut des marches, vous admirez un jardin de 300 m2 avec serres et montgolfières, dans un cadre de verdure exceptionnel. 
Confortablement installés en plein air, la carte du bar d'été offre un large choix de cocktails, vins et champagnes. Mention spéciale au chef Barman qui rend hommage aux grandes auteurs françaises avec des cocktails frais et pétillants au nom de Simone de Beauvoir ou Marguerite Duras.
Vous y trouverez aussi des salades, des clubs, des pâtes, bref une carte classique pour un bar d'hôtel avec quelques plats revisités par Virginie Basselot et qui cet été met les femmes de la gastronomie à l'honneur ( Suprême de volaille à la mère Brassier, Fromages de chez Marie Quatrehomme, Tarte des soeurs Tatin ).
Mais ce n'est pas tout, des animations ponctuelles sont proposées.
Mardi soir avait lieu un concert exceptionnel. Celui de " The Harvard Krokodiloes ". Il s'agit d'une bande de jeunes en smoking qui chante "a cappella" et ça swing !!
Elvira a adoré, elle tapait dans les mains, fredonnait presque en rythme et criait " Bravo " à la fin de chaque morceaux.
Un beau moment de convivialité.
De plus, notez que comme dans tous les hôtels de luxe, le petit livre de coloriage de l'établissement vous sera offert avec les crayons de couleurs dans un joli étuis.
Voilà le résumé de cette belle soirée en famille où le rêve est réalité.
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly