Return to site

Le réveillon de noël

Entre fous rires, tours de magie et bataille d'eau

Aujourd'hui je vous parle de notre réveillon de noël... Après 3 jours tumultueux en famille ( oui une famille italienne c'est parfois compliqué parce qu'on s'aime très fort alors personne ne peut s'empêcher de se mêler de tout, de mettre son grain de sel, de s'inquiéter, de faire la moral et on parle fort alors ça crie vite aussi ), la trêve de noël est arrivée jeudi après-midi comme par magie.
Comme si, être en harmonie à noël, était une nécessité, une évidence.
Nous avons donc commencé par installer le grand sapin chez mes parents ( d'ailleurs acheter un sapin un 24 décembre à noël relève chaque année du défi ) et Elvira s'est empressée de le décorer. Comme pour notre sapin de Paris je reste très traditionnel avec du rouge, du vert et des chevaux de bois.
Ensuite j'ai installé la table et là aussi en général je reste très tradi avec du rouge, de l'écossais, des rennes, du sapin, et des crackers père noël de chez Meri Meri.
Côté repas c'est évidemment mon mari qui s'occupe de la cuisine. Au menu cette année, une entrée végé à base de marrons, des makis de langoustine et bouillon épicé, et une bûche au chocolat achetée chez Fresson, le pâtissier MOF de lorraine.
Après un passage chez mon coiffeur, le même coiffeur que depuis que j'ai... heuuuu... 18 mois ( c'est mon petit moment de détente à moi, le coiffeur le 24 décembre ), on enfile nos tenus de fête et hop les photos de famille devant le sapin ( même mon mari troque le tablier pour une chemise ). Grâce à ces photos on se rend compte, chaque année, à quel point les petits grandissent et les parents vieillissent aussi évidemment.
Elvira avait choisi de porter sa robe en tulle marine et paillettes, et moi j'avais choisi la jupe boule et le top plissé or Zara. Mon mari portait sa chemise préférée The Kooples marine à étoiles. 
Et mamie avait mis, en douce, du vernis rouge à Elvira parce qu'avec mamie on a tous les droits hein.
Et enfin nous sommes passés à table pour ouvrir les crackers. Le côté pétard amuse tout le monde et les petits gadgets à l'intérieur c'est comme des minis cadeaux avant l'heure. Cette année ils s'agissaient de petits tours de magie et si la plupart ont assez rapidement compris le " truc ", pour ma tante ça a été plus compliqué. Elle y a passé une bonne demi heure à tenter de comprendre en vain comment le petit bâton pouvait se séparer puis se reconstituer et finalement mon oncle lui est venu en aide. Inutile de vous dire que ça a fait rire tout le monde et surtout mon mari qui en avait les larmes aux yeux à force de se moquer d'elle.
Que c'est bon de voir tout le monde rire aux éclats ...
Quand j'étais plus petite Noël c'était chez ma grand-mère et ça finissait souvent en bataille de boules de neige chez elle, et quand il n'y avait plus de neige, mamie ramenait des bombes de crème chantilly pour que l'on puisse continuer. Cette année pas de neige, pas de chantilly mais de l'eau... Dans l'un des crackers se trouvait un mini pistolet à eau et quand tonton a commencé, mon père a décidé de sortir l'artillerie lourde et de passer directement à la bouteille d'eau pour s'assurer la victoire. 
Voilà comment ce réveillon s'est terminé à 2 heures de matin, trempé, des crampes au ventre à force de fous rires avec une famille unie, soudée et pleine d'amour.
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly