Return to site

La chasse aux oeufs du Musée Montmartre en famille

Et toute la magie du 18 ème.

Lundi, et comme chaque année, nous avons participé à la chasse aux oeufs organisée par le Musée Montmartre dans ses jardins, et cette année mon mari était avec nous pour la plus grande joie d'Elvira.

Après des moments compliqués au restaurant, il peut enfin souffler, prendre des jours, des longs

week-ends, des soirées, et nous avons bien l'intention d'en profiter.

Donc lundi même si il faisait gris quand nous sommes sortis, nous nous sommes mis en route pour la chasse aux oeufs. C'est l'une des seule chasse aux oeufs organisée le dimanche de Pâques, mais aussi le lundi de Pâques, ce qui nous va bien puisque le dimanche c'est déjeuner traditionnel.

Alors imaginez un peu un jardin gigantesque et magnifique à deux pas de la place du Tertre, avec des oeufs de toutes les couleurs, cachés un peu partout, et la joie des enfants comme spectacle.

Le but est simple, par tranche d'âge une couleur ( pour Elvira le bleu ), 5 oeufs de cette couleur trouvés, et hop un gros sac de chocolat en récompense.

L'animation est gratuite pour les enfants, et pour les adultes il faut juste payer le droit d'entrée au musée tout simplement.

Nous avons eu de la chance car nous n'avons pas eu de pluie, il faisait même plutôt bon. Elvira a inauguré son panier Louise Misha X Monoprix pour l'occasion.

Elle a retrouvé sa copine d'école et c'était chouette.

Evidemment elle a rapidement trouvé les 5 oeufs bleus, mais elle a décidé de remplir son panier pour le fun, et elle a donc exploré les moindres recoins du jardin sous le regard amusé de son papa qui n'a pas hésité à l'aider.

Non Elvira dans le bassin il n'y a pas d'oeuf inutile d'aller voir !

Et cette vue sur les vignes, et les lilas en fleurs, et puis papa qui l'a fait voler, la barbe à papa rose, les fous rires, et le soleil qui fini par sortir... Alors ça chauffe, alors on enlève la veste, et puis on mange les chocolats bien mérités, et on touille encore le bassin des fois que hein ...

On fini par redescendre au milieu de Montmartre et de la beauté parisienne, dans les bras de son papa chéri qui s'est fait avoir quand elle lui a tendu les bras, et qui a même fini par céder à la gourmandise de sa fille chérie, et à la sienne, et hop une glace chez Kosak évidemment parce que le 18 ème c'est magique non ?

Vivement l'année prochaine !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly